Nous pouvons construire une majorité populaire pour le pays

THOMAS-PORTES-TEMOIGNAGE

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Thomas Portes est ancien porte-parole de Sandrine Rousseau et Président de l’Observatoire National de l’Extrême droite. Il a décidé de rejoindre le Parlement de l’Union Populaire et de s’engager aux côtés de Jean-Luc Mélenchon.

Thomas Portes a de multiples engagements. Dans la sphère politique, il s’est engagé aux côtés du PCF, de Génération.s et enfin a été porte parole de Sandrine Rousseau lors de la primaire des écologistes. Il est également Président de l’Observatoire National de l’extrême-droite. 

Si Thomas Portes a décidé de rejoindre le Parlement de l’Union Populaire, c’est parce que le programme de Jean-Luc Mélenchon, est pour lui le seul qui répond aux urgences de notre temps : urgence écologiste, mais aussi urgence sociale. Thomas Portes le dit dans Le Figaro : il faut “s’engager dans un projet de gauche qui peut être majoritaire et radical sur les questions sociales et écologiques”.

À lire : Interview pour le Figaro de Thomas Portes

Pour lui, le Parlement de l’Union Populaire est une démarche fondamentale. En effet, elle permet de donner la parole à des gens venus de tous les horizons, de “tisser des ponts entre le mouvement politique et les mouvements sociaux, syndicaux, associatifs tout en respectant leur autonomie”. Toutes ces personnes qui mènent, au fond, le même combat se rassemblent dans le Parlement de l’Union Populaire pour faire gagner un programme et changer radicalement la société.

Thomas Portes voit le Parlement de l’Union Populaire comme une démarche qui va accompagner la dynamique de campagne et permettre de gagner l’élection présidentielle en avril 2022.

Du même auteur