Dans les quartiers populaires, il y a de la solidarité et de la fraternité

AZZEDINE-TAIBI

date

tags

partage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Azzédine Taïbi est le maire communiste de la ville de Stains, dans le 93, depuis 2014. Il a rejoint le Parlement de l’Union Populaire, dont il est le vice-président, aux côtés d’Aurélie Trouvé, de Manon Aubry et d’Éric Coquerel.

Azzedine Taibi est avant tout un militant de terrain, dans les quartiers populaires. Il s’est notamment investi dans l’éducation populaire, avant de devenir le maire de Stains, ville où il réside depuis de nombreuses années. 

Le 5 décembre, il a pris la parole lors du Parlement de l’Union Populaire. Cette démarche est pour lui très importante car il connaît la souffrance quotidienne, mais aussi l’énergie militante de ces quartiers populaires. Mais aujourd’hui, l’Etat abandonne délibérément les quartiers populaires.

C’est pour cela qu’il s’engage dans ce Parlement de l’Union Populaire, car seule une union par la base pourra rendre leur dignité aux quartiers populaires, à travers notamment de réels services publics. 

L’Avenir en commun porte cette bataille pour des services publics, et le Parlement de l’Union Populaire réunit tous ces citoyens qui s’engagent dans cette perspective. Nous avons, dit Azzedine Taibi, la responsabilité de faire gagner l’Avenir en commun.

Du même auteur